Industries (suite)



Pour la tannerie P.H. Matte ( cliquez ici)

Tannerie

Tanneur et corroyeur : Ouvrier employé à la tannerie pour procéder à toutes les opérations de tannage et de corroyage des peaux nécessaires à la fabrication du cuir tanné. (qui étaient dans l'index des annuaires Lovell's):
Philéas Beaudry (Philias Beaudry) (1882)
Élizée Blanchette (1882)
David Bolduc (1882)
Pierre Bourgoin (1882)
John Brown (1882)
Donovan J.C. & Co. (1884)
Donovan T.J. & Son (1879, 1882)
William Farley (1897, 1902)
Alphonse Goyette (1882)
Herménégilde Jacques (1882, 1897, 1902)
Étienne Laberge (1882)
Bartélémie Lachance (1882)
Félix Lemay (1882)
Joseph Longpré (1882)
P.H. Matte (1882, 1884, 1887) prop.
John P. McNamara (1884)
Alfred Nadeau (1882)
Nadeau & Jutras (1890-91)
François Parent (1882)
François-Xavier Pelletier (1882)
Jean E. Petit (1882)
Alfred Sylvain (1882)
François-Xavier Vannier (1882)
Siméon Guay (1871, 1879, 1882)

Selon la liste des annuaires de commerces.


Disque patrimoine

Les tanneries de A. et A. Pacuad de St-Norbert, ont été détruits par les flammes.
No d'identification : ???

L'Union des Cantons de l'Est, (23 juin 1870) : 2-3.


1870-06-23 p2, tannerie.JPG

Journal
F.X. Guay, fils de Simon Guay de Saint-Eusèbe de Stanfold, établit «à côté de son père» une tannerie qu'il se propose de faire fonctionner à grande échelle. Recevra des peaux vertes des cultivateurs et il a fait des ententes avec des marchands de Québec pour être approvisionné. Il a déjà 15 ans d'expérience, acquises dans la tannerie que tient son père depuis ce temps. Une nouvelle tannerie s'est aussi ouverte à Saint-Christophe, propriétaire N. Matte. La tannerie semble «avoir joué un assez triste rôle pendant un certain temps» avant que M. Matte n'y apporte des améliorations. Il recevra aussi des peaux vertes de l'extérieur pour assurer la stabilité de sa maison. No d'identification : 11 734
L'Union des Cantons de l'Est, vol. 4, no 52 (01 décembre 1870) : 2.


1870-12-01 p2, tanneries.jpg

Journal
«La tannerie de M. P. Bourgoin de Stanfold est passée aux mains de M. P.H. Matte qui en continuera l'exploitation». No d'identification : 9 451

L'Union des Cantons de l'Est, vol. 15, no 36 (27 août 1881) : 2.



Journal
Cette tannerie située à l'endroit de l'abattoir actuel (bâtit en 1915), était la propriété de Paul Tourigny de Victoriaville.

Tannerie 1912-1913 à la place de l'ancien abattoir Paul Tourigny prop., 20-23.jpg
Expo 1998 - Film 20
Album brun 98 - COM
Classeur - VIP
Tannerie François Boucher, Adolphe Piché, Mérill Bergeron, 47-19.jpg Expo 1998 - Film 47
Classeur - CO1
Tannerie de P.H. Matte et Donovan and Son. La corroyerie de John McNamara. Corroyerie de William Farley vers 1895. 5 cordonniers dont François Morin, Octave Bélanger,Nérée Coulombe, Zéphirin Mc Carthy, François Turgeon.

Histoire de Princeville, PABF p.29.jpg
Livre 05-FGN-036
Annonce Publicitaire, CL-EVD-059.JPG
Publicité en 1882, dans Club Lions Soirée 20 février 1982.jpg
Publicite en 1882.jpg
Classeur - EVD
Livre 03-FGN-006
Livre 03-FGN-012

Vente par le shérif de terrains dans les 4e et 8e rangs de Stanfold, dans une cause opposant Honoré Provencher, demandeur, et Timothy Joseph Donovan senior et John Donovan, défendeurs. Sur les parties des lots 18 et 19 du 4e rang, il y a construite une tannerie avec ses engins et machineries. Sur une partie du lot no.12 du 8e rang, il y a une corroierie et autres bâtisses (C.S.A. no. 67).
No d'identification : 14 347

L'Union des Cantons de l'Est, vol. 18, no 48 (08 novembre 1884) : 3.


1884, 11-08 p2-p3, vente.jpg
Journal
La fille de M. William. Farley (Mme S.M. Huston), de la tannerie de Bulstrode, va rejoindre son mari en Californie, où il est établi depuis février. No d'identification : 12 533

L'Union des Cantons de l'Est, vol. 23, no 42 (19 octobre 1889) : 2.



Journal
Achille Gagnon recevra l'écorce de pruche au plus haut prix du marché, aux villages d'Arthabaska Station et de Stanfold, ainsi que sur le parcours de la ligne du Grand Tronc de Trois-Rivières. Annonce datée du 12 juin 1879. Achille Gagnon est un industriel de mérite au village. Ses affaires progressent vite, puisque son commerce d'écorce de pruche lui rapportera 15 000 à 20 000$ de profit cette année. Il a des agences à Arthabaska Station, Stanfold, Somerset et Sainte-Julie (15, 8, p. 2). No d'identification : 8 232

L'Union des Cantons de l'Est, vol. 15, no 4 (08 janvier 1881) : 4 (suite: 15, 8, p. 2).



Journal
Donc, dès le début du siècle les tanneries disparaissent. Ces disparitions n'ont rien d'inexplicable. Elles correspondent à la décroissance du marché en général dont l'âge d'or, dans la vallée du Saint-Laurent, se situe entre 1861 et 1881. Parmi les dernières à disparaître à Princeville, on note celle de Paul Tourigny, jadis propriété d'un nommé Pepin, qui a fait place à l'abattoir en 1915. Longtemps après cette date toutefois, selon l'abbé Roger Dorval'°, des copeaux de pruche jonchant le sol auraient longtemps témoigné de sa présence. (10 Notes manuscrites rédigées en 1993 par l'abbé Roger Dorval.) Livre du 150e, p.152 Livre 150 iem

Nouvelle de Stanfold: «On annonce pour l'automne prochain l'ouverture de l'ancienne corroirie, fermée depuis plusieurs années. C'est une bonne aubaine pour ceux qui ont de l'écorce de pruche à vendre. Le prix de l'écorce a haussé considérablement cet été».
No d'identification : 13 411

L'Union des Cantons de l'Est, vol. 25, no 28 (16 juillet 1891) : 2.


1891, 07-16 p2-p3, corroirie.JPG

Journal

Le 5 août, à Stanfold, la tannerie de Simon Guay (occupée par Herminégilde Jacques) a été incendiée, de même que la maison de la veuve Cossette. Perte: 2000$.
No d'identification : 13 428
L'Union des Cantons de l'Est, vol. 25, no 31 (06 août 1891) : 2.


1891, 08-06 p2-p3, incendie tannerie.jpg

Journal

La tannerie de Herménégille Jacques va être reconstruit.
No d'identification : ???

L'Union des Cantons de l'Est, (1 oct. 1891) : 2-3.


1891, 10-01 p2-p3, tannerie.JPG

Journal

Nouvelle de Stanfold: «Ce serait avec peine qu'on verrait la grande usine de la rivière Blanche rester fermer encore cette année. Aux dernières nouvelles, ele ne devait pas s'ouvrir de sitôt. Espérons que ce n'est pas encore que partie remise».
No d'identification : 13 646

L'Union des Cantons de l'Est, vol. 26, no 5 (04 février 1892) : 3. 1:32 PM 11/19/2019


1892, 02-04 p2-p3, usine.JPG

Journal
À Stanfold, l'ancienne tannerie des Donovan vient d'être vendue à la compagnie «The Dominion Lumber Co.». No d'identification : 24 143

L'Union des Cantons de l'Est, vol. 27, no 46 (16 novembre 1893) : 2.



Journal

À Stanfold, la tannerie qui avait été obligée de discontinuer ses travaux pour cause de manque d'eau, a repris ce matin ses opérations, grâce à la pluie qui est tombée la nuit dernière.
No d'identification : 26 945

L'Écho des Bois-Francs, vol. 10, no 20 (10 octobre 1903) : 4.


1903-10-10 p.4, 17 oct. p.1, tannerie.JPG

Journal

À Stanfold: bénédiction de la tannerie (propriété de M. Paul Tourigny) de la manufacture de meubles de M. Lacoursière, dimanche. Présence de la fanfare de Victoriaville. Noms des membres du clergé présents.
No d'identification : 23 462

L'Union des Cantons de l'Est, vol. 39, no 39 (22 septembre 1905) : 3.


1905-09-22 p2-p3, bénédiction tannerie et manufacture de meuble.JPG

Journal

Coupe de glace

Sciage de la glace. Opération nécessaire pour la conservation des aliments durant l'été. Certains en faisaient le commerce à 0,05, 0,10 ou 0,15 cents le bloc.

Coupe de glace sur la rivière (sciage), 9-10.jpg
Expo 1998 - Film 9
Album brun 98 - AGR
On "faisait" la glace sur la rivière. Wellie Fortier et Henri Croteau en train de charger un voyage de blocs de glace. La rivière Nicolet (Bulstrode) fournissait la glace à tous ceux qui pouvaient la scier et la transporter. Elle servait de réfrigérant tout au long de l'année, bien conservée dans le bran de scie ou la 'ripe'.

Coupe de glace (sortie des blocs), 9-09.jpg
Coupe de bloc de glace, à gauche Henri Croteau, Welly Fortier.jpg
Expo 1998 - Film 9
Carton Noir B2 -35
Équipement pour scier la glace. Photo prise sur la rivière Bulstrode en face de chez Armand Pépin dans le 11e rang .

Coupe de glace terre Armand Pépin 11e Rang, 9-11.jpg
Expo 1998 - Film 9
Album brun 98 - AGR
Camp de repos pour coupe de glace.JPG Disque patrimoine

Cabanon Cram

Cabanon CRAM - 1981 - 09-096.jpg Carrousel 9
Cabanon CRAM - 1981 - 09-097.jpg Carrousel 9
Cabanon CRAM - 1981 - 09-100.jpg Carrousel 9
Cabanon CRAM - 1981 - 09-101.jpg Carrousel 9
Cabanon CRAM - 1981 - 09-102.jpg Carrousel 9
Cabanon CRAM - 1981 - atelier de peinture - 09-098.jpg Carrousel 9
Cabanon CRAM - 1981 - balancoir - 09-099.jpg Carrousel 9
Cabanon CRAM - 1981 - fabrication - 09-095.jpg Carrousel 9
Cabanon CRAM - 1981 - faut puit - 09-103.jpg Carrousel 9
Cabanon CRAM - 1981 - moulin_à_vent - 09-104.jpg Carrousel 9


Guitabec

Guitabec en 2012, DON-JP-055.JPG Disque patrimoine
Guitabec, CL-IDI-003.JPG
Guitabec, selection bois.jpg
Classeur - IDI
Disque patrimoine
Guitabec, CL-IDI-004.JPG
Guitabec, selection bois_1.jpg
Classeur - IDI
Disque patrimoine
Guitabec, CL-IDI-005.JPG Classeur - IDI
Guitabec

Depuis juillet 1995, la plus importante fabrique de guitares acoustiques et électriques d'Amérique du Nord, LaSiDo/Guitabec, propriété de Robert Godin (près de 100 000 guitares par année) exploite une usine à Princeville. Celle-ci s'ajoute aux usines de La Patrie et Berlin au New Hampshire.

L'usine de Princeville vise à augmenter la capacité de production de l'entreprise en matière de guitares acoustiques. Au dernier recensement (1996), elle embauchait plus de 90 personnes. Ce nombre devrait normalement progresser jusqu'à 150 d'ici peu. Du coup, Guitabec pourra produire plus de 1000 guitares acoustiques par semaine. Située au 10, boulevard Industriel, l'entreprise occupe un immeuble de plus de 5500 mètres carrés.

À titre d'information, on compte 10 fabricants de guitares dans le monde entier. Parmi les artistes utilisant les guitares Guitabec, on note Bob Dylan, Jean-Jacques Goldman et Maxime Le Forestier. Dernier détail, la fabrication d'une guitare comporte plus de 800 opérations.
Livre du 150e, p.188 et 189 Livre 150 iem
Guitabec, 1995, LB19-P84.JPG LB G.-P N.
Guitabec, 1995, LB19-P103.JPG LB G.-P N.
Guitabec, 1995, LB19-P179.JPG LB G.-P N.
Guitabec, 1995, LB19-P184 (1).JPG LB G.-P N.
Guitabec, 1995, LB19-P184 (2).JPG LB G.-P N.
Guitabec, 1995, LB19-P184.JPG LB G.-P N.
Guitabec, 1995, LB19-P189.JPG LB G.-P N.
Guitabec, 1995, LB32-P33.JPG LB G.-P N.
Guitabec, 1995-1996, LB20-P27.JPG LB G.-P N.
Je me permets un petit commentaire désobligeant ; quand vous connaissez votre valeur, et votre talent, vous ne rentrez pas en rampant pour un petit salaire, je pense qu'il y en a plusieurs dans la région qui sous-évalue leur force , et qui ont oublié aussi que l'unité fait la force. Négociez un salaire ferme, ne vous laissez pas influencer par votre futur employeur parce que lui va aller jouer au golf sur votre dos.

Guitabec, grève, 1997, LB21-P56.JPG
LB G.-P N.


Guitabec0001.JPG

Disque patrimoine


Guitabec_1.JPG

Disque patrimoine


Guitabec_2.JPG

Disque patrimoine


Intral

Intral (enseigne) en 2012, DON-JP-059.jpg Disque patrimoine
Intral en 2012, DON-JP-060.JPG Disque patrimoine
Intral, édifice 08-04-03, 52-07.jpg Expo 1998 - FIlm 52
Intral a la place de Sunray, 1993, LB16-P05.JPG LB G.-P N.
Intral, 1993, LB16-P07.JPG LB G.-P N.
Intral, 1993, LB16-P09.JPG LB G.-P N.
Intral, 1993, LB16-P10 (1).JPG
Intral, 1993, LB16-P10.JPG
LB G.-P N.
Intral, publicité en 2015.jpg
Disque patrimoine


Intral.JPG

Disque patrimoine


Intral0001.JPG

Disque patrimoine

Camoplast

Camoplast (arriere 1) en 2012, DON-JP-024.JPG Disque patrimoine
Camoplast (arriere 2) en 2012, DON-JP-025.JPG Disque patrimoine
Camoplast en 2012, DON-JP-026.JPG Disque patrimoine


Camoplast, extérieur 08-04-03, 52-15.jpg
Expo 1998 - film 52
Camoplast 31 mai 1992, LB13-P65.JPG LB G.-P N.
Camoplast, 1990-1992, LB13-P71.JPG LB G.-P N.
Camoplast, Chambre de commerce, meritas industrie de l'annee 1994, LB17-P115.JPG LB G.-P N.
Camoplast, 1995, LB32-P88.JPG LB G.-P N.

Jouets Princ-Yal et Les Industries Prince

Industrie Prince

En 1972, M. Alphonse Demers entreprenait de fabriquer des jouets de bois dans son sous-sol. Deux ans plus tard, il incorporait son entreprise sous le nom de « Jouets Prince Yal », né de l'intégration des mots Princeville et royal. Déménagé dans le parc industriel, M. Demers vendit son entreprise en 1979 à un groupe d'actionnaires dont Léon Saint-Pierre, Jean-Luc Boulet et Gérard Leclerc. Peu après, l'entreprise change de nom et prend celui de « Jouets Prince ». En 1984, nouvelle transaction. Jean-Luc Boulet, Claude Rivard et Lucien Carrier rachètent l'entreprise, qui prend le nom de « Industrie Prince ». L'usine, aujourd'hui propriété de Marcel Auclair, est située au 36, boulevard Industriel.
Livre du 150e, p.190 Livre 150 iem
Jouets Prince-Yal, Banq.jpg BANQ
Fondé en 1975. Produit des jeux de société en bois, et aussi des fenêtres. Comptait 8 employés en 1983.

Jouets Princ-Yal 1984 4-100.jpg
Carrousel 4
LB G.-P N., #41-Tableau 6
Jouets Princ-Yal 1984 4-101 Industrie Prince.jpg Carrousel 4
Jouets Princ-Yal 1984 4-102.jpg Carrousel 4
Jouets Princ-Yal 1984 4-103 dessinateur.jpg Carrousel 4
Jouets Princ-Yal 1984 4-104 échantillion de jouets.jpg Carrousel 4
Jouets Princ-Yal, CL-IDI-008.JPG Classeur - IDI
Prince Yal, Jacques Baril, Claude Rivard, député Tremblay, CL-IDI-024.JPG Classeur - IDI
Jouets Prince, CL-IDI-006.JPG Classeur - IDI
Les jouets Prince, 1982, LB10-P112.JPG LB G.-P N.
Lucien Carrier PDG

Industries Prince, 1993, LB16-P96.JPG
LB G.-P N.
Industries Prince, LB11-P92.JPG LB G.-P N.
Industries Prince inc., C.Rivard.jpg

Industries Prince inc., L.Carrier vp.jpg

Mosaique 1988

L'école-Entreprise

École entreprise Prince-Daveluy en 2012, DON-JP-044.jpg Disque patrimoine
L'école-Entreprise, une des trois entreprises de l'année 1993, LB15-P101.JPG LB G.-P N.
Il y a une anomalie dans les dates. (q?)

Ecole Entreprise, 1995, LB32-P88.JPG
LB G.-P N.
L'école entreprise Prince-Daveluy, 1990-1992, LB13-P142.JPG LB G.-P N.
L'école-entreprise, 1990-1992, LB13-P174.JPG LB G.-P N.
L'école-entreprise, 1993, LB15-P19.JPG LB G.-P N.

Les Plastiques Big O

Les Plastiques Big O, 1993, LB16-P75.JPG LB G.-P N.
Les Plastiques Big O, 1993, LB16-P76.JPG LB G.-P N.
Les Plastiques Big O, 1993, LB16-P76 (1).JPG LB G.-P N.

Sadolin Chemcraft

Sadolin Chemcraft 1988 - 10-080.jpg Carrousel 10
Photo en 1989

Sadolin Chemcraft, Banq.jpg
BANQ
Produits Chemcraft Sadolin,1993, LB15-P28.JPG LB G.-P N.
Produits Chemcraft Sadolin, C. Lupien.jpg
Mosaique en 1988
Produits Chemcraft Sadolin, une des trois industries de l'année 1993, LB15-P102.JPG LB G.-P N.

Compresseur d'air Express inc (enseigne) en 2012, DON-JP-033.JPG Disque patrimoine
Compresseur d'air Express inc en 2012, DON-JP-034.JPG Disque patrimoine
Convertex, manufacutier de tois et toiles de bateaux, en 2012, DON-JP-036.jpg Disque patrimoine
Alain Michel et Stéphane Marcoux propriétaire.

Convertex.JPG

Disque patrimoine


Convertex0001.JPG

Disque patrimoine

Wesco

Wesco est le numéro un mondial de la fabrication de produits et de soft play jeux actifs. Wesco a été fondée en 1975 comme une entreprise familiale en Europe occidentale et a été un partenaire précieux pour les garderies, les écoles et les établissements préscolaires dès le départ. Par cesse d'innover et de créer des produits de qualité, offrant des conseils, et à l'écoute des professionnels du secteur de l'éducation, l'entreprise s'est développée rapidement pour devenir l'un des principaux fabricants de produits éducatifs.

Wesco en 2012, DON-JP-106.JPG
Disque patrimoine


Wesco, Calendrier 2009 (6).JPG
Calendrier 2009


Wesco.JPG

Disque patrimoine


Wesco0001.JPG

Disque patrimoine

Wes industries

Fondée à Princeville en 1998, Wes Industries a su développer une grande expertise dans le domaine de la fabrication de composantes en plastique par procédé de roto-moulage pour des produits d’usage variés. Wes Industries maîtrise le métier de roto-moulage sous toutes ses formes. Notre organisation souple et réactive nous permet depuis longtemps de proposer des savoir-faire éprouvés sur le métier spécifique et complexe du roto-moulage.

Wes Industries (bureau) en 2012, DON-JP-104.JPG
Disque patrimoine
Wes Industries en 2012, DON-JP-105.JPG Disque patrimoine
Wes Industries, publicité en 2015.jpg
Disque patrimoine
On voit l'industrie Fermar au loin avec son toit rouge.

Motel industriel en 2012, DON-JP-077.JPG
BANQ
Composite Interfibre GC opéré par Gaétan Carrier. Production de bâtons de hockey.

Quel est cette usine, Banq.jpg
BANQ
Manufacturier de pièces et de composantes en matériaux composites.

Excellence Composite, publicité en 2015.jpg

Disque patrimoine


Excellence.JPG

Disque patrimoine


Excellence0001.JPG

Disque patrimoine
Qu'est-ce qu'on y fabrique (q?). Ou est situé Jamotech (q?).

Paul Groleau est président de Jamotech et Sophie Lemieux est présidente de Excellence Composite.

Jamotech et Excellence Composite, investissement.JPG

Disque patrimoine



Mise à jour le 27 dec. 2019.