Commerces et Industries - Tricots



Duval et Raymond Hosiery Mills Tricot Caravelle Tricot Princess
Les Productions PFCM Stanfold Knitting Les uniformes "White Sisters" Fashion Town, L.D.Sportwear
Centre de couture Claire Textile Les Fibres Lee Enrg. Teinture Caravelle
Confection Premier Choix


usine de cardage : (qui étaient dans l'index des annuaires Lovell's):
Joseph Girouard (1871)

Selon la liste des annuaires de commerces.


Disque patrimoine

Mlle Jacqueline Poisson et Marcelle Carignan font tout genre de confection, dans l'hôtel Marchand.
No d'identification : ???

L'Union des Cantons de l'Est, (1938) :


Atelier de couture, LB39-P23.JPG

Journal
Pourquoi n'ont-ils pas inclus Princeville Hosiery Mills? (q?)

Duval et Raymond, histoire des manufacture de tricots, CL-DUV-013.JPG
Duval et Raymond, histoire des manufacture de tricots, CL-DUV-013_suite.JPG
Classeur - DUV

Fashion Town, Princeville Sportwear, L.D. Sportwear

Maison au no. civique 163, 165.

Avant que ce soit cette édifice, Il y avait la manufacture d'Albert Lehoux (balançoire) et plus tard il s'associa avec une autre personne pour créer Princeville Woodcraft, le commerce passa au feu 1948. Comme le solage était encore bon, il ont construit le Fashion Town. L'usine de Fashion Town, à l'arrière de la rue St-Jacques Ouest. Cette usine a été complètement rénovée depuis. Cette bâtisse a une longue histoire. Elle a d'abord été érigée pour servir d'usines à meubles. Partiellement détruite par le feu, elle a ensuite servie comme patinoire à roulettes, les quilles. Puis on construisit une patinoire extérieure et elle servit donc d'abri pour les patineurs et les joueurs de hockey. M. Sarto Baril l'acheta ensuite et c'est là qu'il commença à fabriquer des canots en aluminium. Par après, la bâtisse servit comme fabrique de couture pour les cie Princeville Sportwear, L.D.Sportwear. Fashion Town en fit l'acquisition en 1973 et depuis on y fabrique les fameux uniformes "White Sisters" (1982). A été démolis, c'est maintenant l'entrée de Orasse. Située à l'arrière de Paquet Électronique. M. Alfred Mailloux y a tenu un gymnase dans lequel Gilles Boisclair et Richard Pellerin allait s'y entrainer.


Fondé en 1971. Fabrication d'uniformes pour infirmières, serveuses de restaurant. Comptait 47 employés. (LB41-Tableau 6)

Alcan-Princecraft 1981 4-072 édifice original à logements.jpg
Fashion Town, bâtisse (patin à roulettes), 4-16.jpg
Carrousel 4
Expo 1998 - Film 4
Album brun 98 - COM
Fashion Town, LB08-P159.JPG LB G.-P N.

Une nouvelle industrie du nom de « Gizelle Sportswear Enr. » ouvrira bientôt ses portes à Princeville. On s’adresse à la main-d'oeuvre féminine. Environ 35 personnes vont travailler dans cette industrie de vêtements sports. Gizelle Sportswear Enr sera exploité par Lionel Baril. Gisèle Bouffard et Thérèse Leblanc. Le bâtiment est situé sur la rue St-Jacques à coté de l'épicerie Robert Boucher.
No d'identification : 21 178

L'Union des Cantons de l'Est, vol. 96, no 29 (05 juillet 1962) : 23.


1962-07-05, p22-p23, Gizelle Sportswear Enr.JPG

Journal

Stanfold Knitting

Stanfold Knitting, Yvon Baril y a travailler et me dis que c'était dans l'usine ou était PFCM.

Histoire de Princeville, pancarte (6).jpg
Disque patrimoine
Stanfold Knitting

Stanfold Knitting, fabricant de bas pour dames, s'installe à Princeville, sur la rue Pratte, en 1951. C'est la seconde usine des « Tricots Châtelaine » de Saint-Jean d'Iberville, propriété des frères Boisclair. M. Philippe Dubuc, de Saint-Jean, est alors nommé gérant de l'usine. C'est lui qui raconte les débuts de l'entreprise.

L'histoire commence quand Lionel Baril croise Maurice Boisclair lors d'une rencontre d'entrepreneurs. À ce moment, selon ce que raconte notre interlocuteur, M. Baril cherchait constamment à amener des usines à Princeville, aussi, aurait-il encouragé les frères Boisclair à venir s'y établir en investissant, entre autres, dans le projet.

Stanfold Knitting restera en activité jusqu'à la fin des années 1950 alors aux prises avec des ennuis financiers, « Tricots Châtelaine » doit fermer son usine de Princeville. À une certaine époque, celle-ci avait employé plus de 200 personnes.
Livre 150e , p.199 Livre 150 iem
L'Usine de Prince Chesterfield était dans ce batiment sur la rue Pratte. Lionel Baril en était propriétaire. L'usine Stanfold Knitting était dans ce bâtiment avant ou après Prince Chesterfield.

Les Productions P.F.C.M. inc - 1985 - batisse principale - 09-117.jpg
Carrousel 9
Stanfold Knitting et Prince-Craft, Banq.jpg BANQ
Stanfold Knitting, Don de Yolande Dubuc (4).JPG Disque patrimoine
Stanfold Knitting, party de Noel des employés, Don de Yolande Dubuc (0).jpg Disque patrimoine
Stanfold Knitting, party de Noel des employés, Don de Yolande Dubuc (7).jpg Disque patrimoine
Stanfold Knitting, party de Noel des employés, Don de Yolande Dubuc (8).jpg Disque patrimoine
Stanfold Knitting, party de Noel des employés, Don de Yolande Dubuc (9).jpg Disque patrimoine
Stanfold Knitting, Philippe Dubuc, Don de Yolande Dubuc (5).JPG Disque patrimoine
Stanfold Knitting, teinture, Don de Yolande Dubuc (1).JPG Disque patrimoine
Stanfold Knitting, tricot, Don de Yolande Dubuc (2).JPG Disque patrimoine
Stanfold Knitting, tricot, Don de Yolande Dubuc (3).JPG Disque patrimoine
No d'identification : ???

L'Union des Cantons de l'Est, (16 AVRIL 1959) : 34-35.


1959-04-16, p34-p35, Stanfold Knitting.JPG

Journal

Une usine de Princeville transformera complètement sa production. La « Stanfold Knitting Co. Ltd », une usine qui fabriquait des bas de nylon, a été obligée de réduire son personnel à cause de changements sur le marché. Pour s’adapter à la demande, l’entreprise devra changer sa production.
No d'identification : 20 418

L'Union des Cantons de l'Est, vol. 93, no 39 (17 septembre 1959) : 14.


1959-09-17, p14-p15, Stanfold Knitting.JPG

Journal


Tricot Princess

Tricot Princess, Jouxtant la maison de Paul de Villiers, cette bâtisse est aujourd'hui occupée par Merial Canada, fabricant de produits pharmaceutiques vétérinaires, aujourd'hui Vétoquinol en 2010.

Tricot Princesse fin 1950.jpg
Disque patrimoine
Tricot Princess

Tricot , 7-23.jpg
Expo 1998 - Film 7 et
Livre 150e p.196
Princess Knitting (Tricots Princess)

Au moment de la fermeture de la Stanfold Knitting, le gérant de l'entreprise, M. Dubuc, choisit de rester à Princeville plutôt que de redéménager à Saint-Jean au siège social des « Tricots Châtelaine ». II s'associe alors à Lionel Baril et fonde, sur la rue Saint-Henri, Princess Knitting. L'entreprise fonctionnera une quinzaine d'années. En 1975, un peu avant sa fermeture, M. Dubuc vend ses actions puis lance, en février 1976, « Les Tricots Caravelle ».
Livre du 150e, p.195 Livre 150 iem
Quelqu'un aurait-il l'original pour que l'on puisse la numériser. (svp)

Dans la cave de l'ancienne maison à Devilliers devenue sa propriété (rue St-Henri), Philippe Dubuc s'affaire autour des nouvelles machines qu'il vient d'acheter.

Tricots Princess, interieur, Livre 150 iem p. 196.jpg
Tricot Princess, CL-TRI-007.JPG
Livre 150e
Classeur - TRI
LB G.-P N., #07-P134


Tricot Princesse, source La Tribune Sherb. 7 décembre 1960.jpg
La Tribune Sherb. 7 décembre 1960
Au début maison de Paul Devilliers, vendu à Philippe Dubuc, qui agrandit pour faire 'Tricot Princess', en 1995 Sanofi prend possession et change le nom pour Vétoquinol

Tricot Princess, CL-TRI-001.JPG
Classeur - TRI
Tricot Princess, CL-TRI-002.JPG Classeur - TRI
Tricot Princess, CL-TRI-003.JPG Classeur - TRI
Marcel Blier me dis qu'il a déjà suivis des cours de natation chez M.Dubuc.

Tricot Princess, CL-TRI-004.JPG
Classeur - TRI
Claire Gagnon

Tricot Princess, CL-TRI-005.JPG
Classeur - TRI
Tricot Princess, CL-TRI-006.JPG Classeur - TRI
Photo en 1989.

Tricot Princess, plus tard Vétoquinol, Banq.jpg
BANQ
Photo en 1989.

Tricot Princesse, 2, Banq.jpg
BANQ

Teinture Caravelle

Tricots Caravelle Un peu avant la fermeture de « Princess Knitting », M. Philippe Dubuc vend ses actions puis lance, en février 1976, « Les Tricots Caravelle ». Cette nouvelle entreprise, située au 50, rue Saint-Pierre, se spécialise d'abord dans la teinture puis, par la suite, dans la couture. En 1989, M. Dubuc vend à son fils Claude. Trois ans plus tard, la partie couture passe à Confection Samari, une nouvelle entreprise. Enfin, en 1996, Tricots Caravelle est vendue à Normand Dion de Montréal, qui demeure cependant locataire des locaux. Livre 150e , p.199 Livre 150 iem
Fondé en 1976. Produits des bas collants. Comptait 40 employés en 1983. (LB41-Tableau 6)

Tricot Caravelle 1983 - 10-073.jpg
Carrousel 10
Tricot Caravelle, 1993, LB16-P110.JPG LB G.-P N.
Teinture Caravelle, Claude Dubuc prop., 1994, LB17-P52.JPG LB G.-P N.
Les teintures Princeville en 2012, DON-JP-070.JPG Disque patrimoine

Princeville Hosiery Mills

Manufacture de bas opéré par Roger Baril , photo utilisé dans le livre du 100e en 1948.

Hosiery Mills, CL-GP1-003.jpg
Princeville Hosiery Mills Fernando Thibaudeau - 10-083 .jpg

Photo haute résolution
Classeur - GP1
Carrousel 10 et
Livre 150e p.164
Princeville Hossery Mills Ltd 1978 - 10-074.jpg Carrousel 10
Reposoir de la Fête-Dieu. Comme l'indique l'annonce, ce reposoir avait lieu à l'usine Hosiery Mills Ltd sur la rue Racine.

Reposoir chez Princeville Hosiery Mills Ltd, CL-EVE-011.JPG
Reposoir chez Princeville Hosiery Mills Ltd, 5-19.jpg
Classeur - EVE
Expo 1998 - film 5
Album brun 98 - PAR
Deuxieme promesse, Album scout, 30-JMB-003, CA-00334.JPG Album 30-JMB-003
Princeville Hosiery Mills, Roger et Lionel Baril à l'intérieur de l'usine. Ils en étaient les propriétaires. L'usine était situé sur la rue Racine est.

Roger et Lionel Baril dans leur usine de bas pour hommes, vers 1955. Lionel naît en 1909 dans une ferme de Princeville. Il achète deux crémeries et une fabrique de meubles entre 1932 et 1938. Avec ses frères Roger et Sarto, il met sur pied Princeville Furniture et d'autres usine de meubles, et une fabrique de bas pour hommes Princeville Hosiery, et d'autres fabriques de bas, ainsi que l'usine de motoneige Sno-Prince, en plus de diriger 2 fermes à Plessisville et à Inverness. Il côtoie Jean-Louis Lévesques et Paul Desmarais à des conseil d'administration scolaire. Cet entrepreneur, qui se décrit lui-même comme ambitieux, décède en 1985 après avoir créé plusieurs emplois pour ses concitoyens. (réf. 13-MON-029, p.128)


Roger Baril & Lionel Baril, 7-14.jpg
Expo 1998 - film 7 et
Livre 150e p.164
Album brun 98 - COM
Livre 13-MON-029
Annonce publicitaire

Hosiery Mills , La Tribune 4 aout 1948.jpg
La Tribune 4 aout 1948
No d'identification : ???

L'Union des Cantons de l'Est, (12 aout 1948) : 4.


1948-08-12, p4, centenaire de Princeville (Tricot Princeville).JPG

Journal


Le Tricot de Princeville, Fanfare 1956, CL-FAN-014_1.JPG
Classeur - FAN


Le tricot de Princeville, Fanfare 1958, CL-FAN-008 _2.JPG
Classeur - FAN
No d'identification : ???

L'Union des Cantons de l'Est, (5 oct. 1966) : 18-19.


1966-10-05, P18-P19, Hosiery Mills.JPG

Journal
L'usine existait encore en 1968

Hosiery Mills,CL-GPA-016_22, 17e congres, 2 juin 1968.JPG
Classeur - GPA
Les filtres aspirateur, semble plutôt sur les terrains de Lafontaine Furniture ?

Hosiery Mills (1).JPG
Disque patrimoine
Hosiery Mills.JPG Disque patrimoine
Hosiery Mills et Bois Princeville inc (1).JPG Disque patrimoine
Hosiery Mills et Bois Princeville inc (2).JPG Disque patrimoine


Duval et Raymond

PREMIER CLIENT IMPORTANT Je m'installais doucement quand tout à coup arriva mon premier client d'importance, M. Georges Béchard, qui travaillait au bureau de la compagnie Duval et Raymond, située à proximité. I1 m'apportait pour 12 000 $ de travail, une somme importante à l'époque. Il s'agissait d'imprimer des en­têtes de lettres, des enveloppes, des factures, des catalogues et des listes de prix de détail pour la laine, les bas, les couver­tures, les coupe-vents et les pantalons que la compagnie fabriquait. Il fallait 500 catalogues imprimés en français et 500 autres imprimés en anglais. Ces petits catalogues, avec la photo-couverture de la bâtisse de Duval et Raymond, conte­ naient 24 pages chacun. De plus, M. Béchard me fit miroiter que d'autres contrats du genre viendraient par la suite. Inutile de dire que je ne portais plus à terre! Dans le livre de Richard Lassonde ’Jusqu'à la Rochelière’, code 03-FGN-025

Livre 03-FGN-025
Duval & Raymond

L'histoire des Tricots Duval & Raymond débute en 1939 quand Gérard Raymond et Émile Duval achètent la Wollen Mills de Ulverton qui produit des couvertures de laine. Quelques années plus tard, l'entreprise décide de démé­nager pour mieux répondre aux marchés de Trois-Rivières, Québec et Montréal. C'est ainsi qu'elle s'installe à Princeville.

En mai 1944, avec 13 employés, l'usine ouvre ses portes au coin des rues Saint-Jacques et Saint-Jean-Baptiste, dans l'an­cien magasin général de Philippe Lachance dont l'immeuble est à ce moment propriété de Lionel Baril. Après avoir racheté les actions de son partenaire (1946), M. Raymond entreprend de moderniser l'entreprise. C'est ainsi qu'il acquiert une bouil­loire et quatre tricoteuses.

En 1967, Marcel Raymond, le fils de Gérard, achète le département de tricot et lance ses opérations sous la raison sociale « Duval et Raymond Knitting “ qui deviendra, sous l'ins­piration de la loi 101, « Les Tricots Duval Et Raymond Ltée ».

Entre 1970 et 1984, on agrandira l'immeuble existant et on en achètera un deuxième (anciennement Sani-Chute) dans le parc industriel; celui-ci permettra de doubler le département de filature.

Au début, Duval & Raymond ne produisait que des couver­tures de laine. Aujourd'hui, l'entreprise transforme la laine brute de mouton et la fibre synthétique en bas de travail, en bas de sport, en bas thermiques, en mitaines et en gants. L'ensemble de la production est par la suite dirigé sur les marchés canadien, américain et européen. En 1994, selon les informations que nous détenons, Duval & Raymond se clas­sait au premier rang pour la production de bas de laine de tra­vail au Canada.
Dans le livre du 150e , p. 188

Livre 150e p.188
Duval & Raymond, Secteur d'activités : Tissus de laine ; avec 25 employés en 1944. Fil à tisser; 4 employés; en 1979, Fondation en 1944. Gérard Raymond président.

Duval & Raymond Knitting , Secteur d'activités : Tissus de laine; avec 85 employés en 1979 ; Marcel Raymond président . Fondation en 1967.

Tricots Duval & Raymond , secteur d'activités : Fabrication de bas et mitaines de laine. 106 employés en 1996, fondation en 1944, Marcel Raymond président.
Dans le livre du 150e , p. 375, 376, 377, 378 et 383

Livre 150e
Gérard Raymond a débuté son entreprise là-bas.

Moulin a Ulverton, CL-IDI-018.JPG
Classeur - IDI
Fondé en 1944. Produits des bas, du lainage. Comptait 90 employés en 1983. (LB41-Tableau 6)

Duval & Raymond , La Tribune 4 aout 1948.jpg
La Tribune, 4 aout 1948
Duval et Raymond, Livre 100 iem, p34.JPG Livre 100e
Duval et Raymond, Concert le Choeur des Bois-Francs en 1951, CL-CH1-005_7.JPG Classeur - CH1
Oups le téléphone est passé à 3 chiffres, pauvres eux autres.

Duval et Raymond, Fanfare 1956, CL-FAN-014_8.JPG
Classeur - FAN
Duval et Raymond, 1957, LB05-P133.JPG LB G.-P N.
No d'identification : ???

L'Union des Cantons de l'Est, (22 dec. 1960) : 32-33.


1960-12-22, p32-p33 (2), Duval et Raymond.JPG

Journal
Duval et Raymond ,CL-GPA-016_4, 17e congres, 2 juin 1968.JPG Classeur - GPA
Duval & Raymond, Coin St-Jacques et St-Jean-Baptiste. La petite maison à droite aujourd'hui démolie , a déjà eu 2 étages et recouverte de briques. Le magasin lui n'a pas changé de forme à ce jour.

Duval & Raymond 19.., 22-17.jpg
Expo 1998 - Film 22
Album brun 98 - COM
Duval & Raymond, L'usine a pris la place du Magasin Philippe Lachance. Remarquez le mouton au haut de la porte.

Duval & Raymond, 6-06.jpg


Photo haute résolution
Expo 1998 - Film 6 et
Livre 150e p.188
Album brun 98 - COM
Classeur - GP1
Classeur - DUV
Livre 05-FGN-045
Je ne pense pas que l'année soit bonne? (q?)

Duval et Raymond 1985 - 10-035.jpg
Carrousel 10
Duval et Raymond, CL-DUV-009.JPG Classeur - DUV
Duval et Raymond, 11 mai 1976, CL-DUV-001.JPG Classeur - DUV
Duval et Raymond, CL-DUV-004.JPG Classeur - DUV
Duval et Raymond, CL-DUV-005.JPG Classeur - DUV
Duval et Raymond, CL-DUV-006.JPG Classeur - DUV
Duval et Raymond, nov. 1989, CL-DUV-007.JPG Classeur - DUV
Duval et Raymond, CL-DUV-010.JPG Classeur - DUV
Duval et Raymond, CL-DUV-010_suite.JPG Classeur - DUV
Duval et Raymond, CL-DUV-011.JPG Classeur - DUV
Duval et Raymond, CL-DUV-011_suite.JPG Classeur - DUV
Duval et Raymond, la machine italienne, CL-DUV-003.JPG Classeur - DUV
CL-DUV-014.JPG Classeur - DUV
CL-DUV-014 (suite).JPG Classeur - DUV
Duval et Raymond, les machines anglaises, CL-DUV-002.JPG Classeur - DUV
Duval et Raymond, Marcel Raymond, CL-DUV-008.JPG Classeur - DUV
Duval et Raymond 1985, rénovation - 10-036.jpg Carrousel 10
Duval et Raymond 1985, rénovation - 10-037.jpg Carrousel 10
Duval et Raymond 1985, agrandissement - 10-038.jpg Carrousel 10
Duval et Raymond 1985, nouvelle usine - 10-039.jpg Carrousel 10
Duval et Raymond 1985, nouvelle usine - 10-040.jpg Carrousel 10
Duval & Raymond.jpg Googlemaps
Duval et Raymond, CL-DUV-012.JPG Classeur - DUV
Duval & Raymond, 1982, LB12-P45.JPG LB G.-P N.
Duval & Raymond, LB12-P49.JPG LB G.-P N.
Duval et Raymond, plan 2, LB09-P150.JPG LB G.-P N.
Dans le livre de Richard Lassonde p. 293 on relate que Duval et Raymond a donné une commande ferme de 1000 catalogues de 24 pages à faire imprimé à la cie de Richard Lassonde. Quelqu'un aurai-il un de ces catalogues ? (q?)

Duray, publicité en 2015.jpg
Disque patrimoine


Duray.JPG

Disque patrimoine


Duray_1.JPG

Disque patrimoine


Duray0001.JPG

Disque patrimoine

Claire Textile

Nous cherchons une photo de cette entreprise. (svp)

Claire Textiles, 1957, LB05-P133.JPG
LB G.-P N.

Confection Élite

Nous cherchons une photo de cette entreprise. (svp)

Confection Élite, S. Meunier prop..jpg
LB G.-P N.
Mosaique 1988

Les Fibres Lee Enrg.

Nous cherchons une photo de cette entreprise. (svp)

Les Fibres Lee enrg., 1993, LB16-P63.JPG
LB G.-P N.

Centre de couture

Centre de couture de Princeville, 1995, LB32-P88.JPG LB G.-P N.
Centre de Couture Princeville, 1993, LB16-P92.JPG LB G.-P N.
Centre de Couture de Princeville, 1995, LB19-P180.JPG LB G.-P N.
Centre de couture de Princeville inc., G. Boisvert.jpg
Mosaique 1988

Les Productions PFCM

Les Productions P.F.C.M. inc - 1985 - batisse principale - 09-117.jpg Carrousel 9
Les Productions P.F.C.M. inc - 1985 - entrée principale - 09-116.jpg Carrousel 9
Les Productions P.F.C.M. inc - 1985 - facade sud - 09-118.jpg Carrousel 9
Les Productions P.F.C.M. inc - 1985 - salle de couture - 09-119.jpg Carrousel 9
Les Productions P.F.C.M. inc, Les Industries LRG, Créations Louis-Davelin - 1985 - enseignes - 09-120.jpg Carrousel 9
PFCM, L'Union 4 mai 1982, CL-IDI-009.JPG
PFCM, (1), LB11-P131.JPG
PFCM, (2), LB11-P131.JPG
PFCM, LB11-P130.JPG
Classeur - IDI
LB G.-P N.
PFCM, (3), LB11-P131.JPG
PFCM, L'Union 4 mai 1982, CL-IDI-009 (suite).JPG
LB G.-P N.
Classeur - IDI
PFCM, LB10-P125.JPG LB G.-P N.
PFCM, 1982, LB10-P124.JPG LB G.-P N.

Confection Premiex Choix

Confecti Premier Choix en 2012, DON-JP-035.JPG Disque patrimoine
Confection premier choix, J1-1998-06-08-p08.JPG Journal
Confection Premier Choix, publicité en 2015.jpg
Disque patrimoine


Premier Choix0001.JPG

Disque patrimoine


Mise à jour le 25 dec. 2019